Je vous propose aujourd’hui d’écouter un conte taoiste* qui est tout à fait d’actualité et pousse à porter son regard et envisager les événements sur le plus long terme.

Il s’intitule « les chevaux du destin ».

* Le Tao est le fondement des principes de la médecine chinoise qui constitue elle-même le cœur de la pratique du shiatsu.

Voici comment Lao Tseu (sage chinois contemporain de Confucius (milieu du vie siècle av. J.-C. – milieu du ve siècle av. J.-C)., le définit :

 « Le Tao est une chose qui existait réellement avant que les cieux se soient ouverts. Il est muet et sans forme, il est éternel et indestructible, n’existe en rien et est indépendant de tout. On peut l’appeler la mère de l’univers, mais je ne sais pas quel nom lui donner. Je le dénomme donc présomptueusement Tao. Lorsque les gens ne sont pas avides, lorsque leur esprit est clair, ils peuvent voir la réalité de ce Tao sans nom, mais lorsqu’ils sont égoïstes, ils ne voient qu’antagonisme et séparation dans l’univers. Le vrai Tao, ainsi que l’opposition et la différenciation de l’univers ne font qu’un à leur source. Tout vient de cette source qui est comme une porte. »